Viol comme ‘Arme de Guerre’ ou “Barbarite” de Fréderic Batumike et Consort?

Il est député provincial du Sud-Kivu, Monsieur Fréderic Batumike vient d’écoper avec 11 de ses co-accusés une peine à perpétuité. Ils ont été coupables de crimes de viol sur mineurs et associations de malfaiteurs dans un procès public organisé par le tribunal militaire de la garnison de Bukavu. Il est un pas important vers la justice et l’éradication de crimes de guerres ou le viol en constitue une de ces armes.

Le procès a commencé début Novembre 2017 et le verdict est tombé aujourd’hui le 12 Décembre 2017. Batumike Fréderic, l’ancien député qui avait vu son immunité lui être enlevé il y a quelques temps avec ses 17 co-accusés étaient accusés de crime de viol sur filles mineurs allant de 1 à 10 ans. Elles étaient autour d’une cinquantaine, originaire de la localité de Kavumu dans le territoire de Kabare.

Ce députe qui n’hésite pas de s’appeler pasteur de l’église avait organisé une milice dénommée ‘Jeshi la Yesu’ qui avait perpétré ces crimes entre 2013 et 2016. Le viol s’inscrivait dans le rituel de se protéger, comme de combattants, contre la mort et se rendre invincible. Il est arrêté en fin juin 2016 et c’est grâce aux efforts du Ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba ainsi que la Représentante du Chef de l’Etat Jeannine Mabunda Lioko que ce procès fut possible.

Bien que le cas Batumike est moins représentatif, ces tels crimes risqueraient de prouver ‘notre’ barbarité entant qu’humain. C’est extrêmement incompréhensible et surtout que ces crimes furent orchestrés et commandités par un ‘élu’! Alors je me demande si vraiment nous sommes barbares par la nature ou si du moins quelque chose n’a pas marché au cours de ce long parcours.

Leave a Reply