Forum de Réflexion : « La Prunelle de la Paix » Par Jacques Rukeba

C’est avec l’humilité que j’exprime tous mes remerciements envers tous ceux qui ont lu et commenté mon premier Blog énonçant l’idée d’un cadre de réflexion pour la paix dans la partie orientale du Congo.  Les réactions positives et encourageantes à mon récent article sur la possibilité de la création d’un réseau des réflexions et d’échanges d’informations sur comment sortir de la jungle de la guerre cyclique en vue de bâtir la paix par vos idées positives, m’encourage d’avancer sur cette piste avec beaucoup plus d’énergie et à pas de géant.

Je me sens donc obligé de remercier de tout cœur les compatriotes congolais, Sud-Kivutiens qui ont émis les vœux de voir la création de cette plate-forme regroupant les militantes et militants, qui ont la vision positive sur la diversité culturelle considérée comme force et richesse.

Nous lançons un vibrant appel à des gens qui prônent et prêchent la paix et la tolérance, en contrariété avec les idées extrémistes qui se lisent à la longueur des journées. Notre front se dresse désormais contre les gens qui appellent les autres de s’entretuer tout en se mettant à l’abri de la guerre qu’ils prêchent à partir des audios véhiculant la haine et de l’épuration ethnique.

Je reste convaincu qu’il existe dans toutes nos communautés, des femmes et des hommes qui aspirent ardemment à la paix et à la coexistence pacifique.

 C’est donc à vous que je lance ce vibrant appel de parler de la paix. Sortons de nos cachettes pour bouger les lignes extrêmes de la haine en vue de les remplacer par les médianes de la paix pour tous.

Réveillons la bonne conscience de nos compatriotes qui s’emploient à prêcher la haine et les divisions inter-ethniques.

NOM DE NOTRE PLATEFORME :

Pour des raisons évidentes ci-dessus, notre réseau se nomme : “La Prunelle de la Paix”.

La prunelle est un petit organe du corps humain ; fragile mais très indispensable pour celui-ci. On ne peut pas exercer aucune activité sans cet organe qui permet à l’œil d’être illuminé.

Vue sous cet angle, la paix est tout autant indispensable pour la bonne santé d’une société ou d’une nation qui se veut existante.

L’importance mais aussi la fragilité de la paix doivent guider nos réflexions et nos perspectives d’avenir à fin de barrer la route aux pécheurs en eau troublée.

Dans une société polluée par la haine ethnique, nous avons besoin des femmes et des hommes comme Mandela guidés par la raison―vision et non par les sentiments ethniques ; des hommes capables de dire non à toute forme de guerre.

OBJECTIF DE NOTRE PLATEFORME :

Ladite plateforme à laquelle nous vous convions de joindre a pour objectif principal : par nos messages de paix, renverser les valeurs et les tendances prédominantes des extrémistes de tout bord qui prêchent la guerre. C’est compliqué, mais c’est aussi vrai et possible. L’eau a la vertu d’éteindre la puissance du feu, l’amour peut briser les liens de la haine et le pardon peut triompher sur la vengeance.

La démarche consiste à restaurer la confiance des uns et des autres par la prise en compte des intérêts communs.

Vous vous souviendrez que ces guerres ont eu comme conséquences de briser la confiance et la cohésion sociale préexistante entre nos communautés sans qu’aucune soit épargnée. Elles ont aussi conduit à l’appauvrissement de notre population en détruisant les tissus socio-économiques.

L’Etat reste un acteur principal, car il a le pouvoir même d’imposer la paix et la soutenir en créant des structures socio-économiques d’intérêts communs, structures dans lesquelles chaque communauté et individus peuvent se considérer à la fois comme acteur, à la fois comme bénéficiaire de son développement à la base.

C’est   dans une telle perspective que nous pouvons bâtir la paix, afin de jouir de la richesse que regorge notre sol et sous-sol.

Oui c’est vraiment possible ; pour la bonne et simple raison que dans cette entreprise de la paix, chacun y trouve sa place ou rôle à jouer mais aussi sa part ou son compte en termes de bénéfice à gagner.

Réfléchissons sur l’exploitation utile de la forêt d’Itombwe avec son innombrable richesse des espèces rares, qui peut promouvoir le tourisme et attirer des capitaux nécessaires pour financer les investissements infrastructurels de base ; des routes, des écoles et des hôpitaux.

Note : En vue de faciliter la communication entre nous, vous pouvez nous joindre au groupe WhatsApp dénommé carrefour de la paix (contactez le numero: +243 994 403 814). D’autres voies de communication seront exploitées selon que le besoin se fera sentir.

Rappelons-le, la Prunelle de la paix est une plate-forme sans but lucratif, qui milite pacifiquement pour la paix et la coexistence pacifique pour nos trois territoires longtemps meurtris par les guerres cycliques.

”La tâche de rebâtir la paix nous incombe tous”

Kinshasa, Le 26 Février 2020

Jacques RUKEBA

Le Ministre Provincial honoraire du Sud-Kivu ;  Conseiller au Ministère de la Décentralisation et des Réformes institutionnelles à Kinshasa et Candidat à la députation nationale aux échéances de 2018-2019

About admin 369 Articles
PhD fellow @ErasmusUnivRotterdam/ISS: Microeconomic Analysis of Conflict. Congolese, blogger advocating 4r Equitable Redistribution of Ressources & national wealth as well as & #Justice4All #DRC In the top of that, proud of being "villageois"

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.