Traduction de l’Audio décrivant le discours d’Homer Bulakali (Par Jado, Delphin et Cedric)

L’audio avait été envoyé par une personne dont on ne connait pas encore. Peut-être qu’elle n’était pas destinée au public. Les médias sociaux font que tout se partager aisément indépendamment de la volonté de l’expéditeur. On a pris le courage de partir de cette audio pour informer ceux qui suivent l’actualité autour du député Homer Bulakali et son discours tenu à Baraka le 30/11/2019. La confrontation avec la déclaration de la société civile de Baraka condamnant ce discours, il est vrai que le contenu de l’audio est largement proche de ce qu’a dit BULAKALI. L’audio est dans la langue Kibembe ; pour suivre l’audio cliquez ICI sur ce lien souligné transféré sur YouTube.

En Kibembe (langue de Babembe), l’expéditeur dit : « Bonsoir, Bonsoir. Je voulais vous dire qu’un député de l’UNC est venu ici [Baraka] en provenance de Bukavu ; il est de l’UNC, c’est-à-dire du parti au pouvoir. Hummmm, il était venu organiser un meeting pour dire aux gens [population de Baraka] que ‘vous les Babembe ; moi je suis venu ici pour vous apporter ce message (information) : n’ayez pas peur, n’ayez plus peur c’est le moment opportun ; les moments de peur ont pris fin. Vous savez pourquoi ? on a fait une réunion à Bukavu ; nous nous sommes informés auprès de communautés « Banywarwanda », informés auprès de communautés Babembe, Bafuliro, Banyindu. Nous leur avons demandé pourquoi toutes ces guerres à Fizi et de morts qui s’en suivent à Fizi, Uvira, et Mwenga… Cette situation est due à quoi ?

Nous avons été surpris qu’un « munyarwanda », qui est Munyamurenge a divulgué le secret en disant : non, vous savez, cette situation, cette guerre nous l’avons été imposé par des personnes qui ont leurs propres intérêts de démembrer [balkaniser] le Congo et ils croient qu’il faut commencer par les zones occupes par les Banyamurenge. Voilà pourquoi nous [reference probable aux personnes qui ne sont pas d’accord avec cette guerre de démembrer le Congo y compris la personne Munyarwanda-Munyamurenge qui a divulgué le secret], nous ne sommes pas d’accord, nous avons pensé demander pardon au Babembe, Bafuliro, Banyindu parce que nous ne sommes pas concernés par ces guerres. Il n’y a que ces gens qui ont leurs propres intérêts qui sont en train de nous imposer la guerre. C’est le message que ce député nous a rapporté aujourd’hui même.

Le député a continué son message en disant, ‘vous savez la signification de Ngumino [Gumino] ? Ces Banyamurenge qui s’appellent Ngumino ? Ngumino sont ce gens qui combattent pour avoir de l’espace là où ils sont. Le député a alors demandé au public dans le meeting : vous pensez que celui qui se bat pour avoir de l’espace là où il est ; est ce cet espace lui appartient ? Et le public a dit Non, non, non, ce n’est pas son espace. Ça veut dire, ces gens-là sont des étrangers ces « Banyarwanda » ; ces Banyamurenge. Ces « Banyarwanda-Banyamurenge », ils sont étrangers et vous la population, il ne faut pas avoir peur. Il faut plutôt les envoyer chez eux. Vous pouvez vous imaginer ces gens qui donnent la valeur aux vaches au point que quelqu’un qui tue une vache soit aussi tué ? Est-ce que la valeur de la vache est-elle égale à la valeur de la personne ? le public dit Non, non, non. Le député continue, il faut alors abattre toutes ces vaches, il faut les manger toutes. Mais enfin, ces personnes qui sont comme ça, il faut le chasser pour qu’ils aillent chez eux ».

L’expéditeur de l’audio commente à la fin de son message : le discours du député est d’actualité dans le centre de Baraka ; tout le monde en parle maintenant. Le député a dit qu’il a été élu à Bukavu, élu au sein du parti UNC qui est au pouvoir actuellement. Voilà ce que disait le député dans un meeting, vraiment dans un meeting avec des milliers de personnes et non avec quelques personnes. Non, c’était dans un meeting. Et dans la cité de Baraka, ça fait l’actualité car les gens sont en train de se dire, « ces gens-là sont des étrangers et il faut qu’on mange toutes leurs vaches ». L’expéditeur de l’audio conclut en disant, « tout le monde a été surpris ; c’est ça la situation alors ici à Baraka ». Salut à tous

About admin 361 Articles
PhD fellow @ErasmusUnivRotterdam/ISS: Microeconomic Analysis of Conflict. Congolese, blogger advocating 4r Equitable Redistribution of Ressources & national wealth as well as & #Justice4All #DRC In the top of that, proud of being "villageois"

Be the first to comment

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.