Maimai Malaika attaque Kabambare/Maniema

Alors que Kinshasa était la cible ce matin de la milice Bundu dia Mayala/ Bundu Dia Kongo, ces événements malheureux n’ont pas épargné la Province du Maniema. Sans qu’ils aient opéré sous l’ordre de Ne Muanda Nsemi, Kabambare a été attaqué très tôt ce matin par des assaillants Maimai. Kabambare est l’un de 7 territoires de la Province du Maniema. Il se situe à l’est du chef-lieu de la Province à peu près 450 Km.

Le territoire dont est issu plusieurs personnalités politiques et militaires congolaises a été attaqué ce matin du 07/08/2017 aux environs de 5h du matin. Le territoire dont serait issu le numéro un de l’intérieur et sécurité a été la cible de miliciens Maimai dit Malaika dirigé par Sheikh Assan. On signale une occupation du chef-lieu du territoire par ces miliciens ; occupation qui aurait duré plusieurs heures avant que la situation revienne à la normale.

Le bilan provisoire serait qu’il y ait eu de morts ainsi qu’un dépôt d’armes a été vidé par ces miliciens qui auraient pris le temps possible pour récupérer les armes. La population était en débandade jusqu’aux environs de 13h quand les Maimai ont été contraints de quitter la localité du chef lieu du Territoire.

Pour rappel, la zone attaquée est dans les environs de Salamabila où sévit ces derniers mois la grogne entre la population locale et la société minière Banro. La crise tourne autour de dividendes résultant de l’extraction minière dans la région. A un certain moment, la main invisible du Général Sikatenda avait été citée. Durant les dernières semaines, on en a signalé de prise d’otages dans cette même région. Toutefois, rien ne précise pas qu’il y ait un lien entre l’incident d’aujourd’hui ainsi que la grogne dans les environs. Le contexte sociopolitique actuel peut expliquer largement tous ces incidents et attaques récurrentes

Leave a Reply